SopraSteria : Hors la loi !

Hors la loiSopraSteria  Hors la loi ! (Et fier de l'être !) 12/mai/2015

En effet ,

  • Cette entreprise revendique en son sein une application stricte des régles finissant souvent pour les salariés considérés hors des clous par un avertissement ou un entretien préalable à licenciement ,
  • Cette entreprise prompt à s'appuyer sur la permiére jurisprudence lui apportant soutient et arguant de la loi pour appliquer le minimum légal sur tous les sujets.

Aprés une condamnation sur le temps de Travail n'ayant visiblement aucun effet ,ni retour ,nous assistons à un déni de justice de la part des dirigeants concernant l'Ordonnance executoire du TGI de Nanterre.

Ayant illégalement dénoncé les usages et accords atypiques des salariés de Steria lors de la fusion ,le tribunal a annulé cette dénonciation rendant les nouvelles procédures innoposables aux salariés Ex Steria.

Que cela ne tienne , hormis le fait que comme à son habitude la Direction des ressources Humaines fait l'autruche ,aucune communication , ni information suite à cette décision , l'entreprise à décidée de ne pas tenir compte de ce rendu de justice et fait comme si cela n'existait pas .Circulez ,y a rien à voir!

Nous sommes dans l'obligation de retourner au tribunal afin de demander l'application de la décision avec des pénalités d'astreintes quotidiennes.

Ce sont ces même personnes qui sont sous le coup d'une amende de plusieurs dizaines de millions d'euros pour non respect du temps de travail mais surtout sur le fait que malgré plusieurs interventions de l'inspection du travail et d'engagement ferme de l'entreprise ,rien n'a été fait.Hormis le fait que nul ne peut se prévaloir d'être au dessus des lois ,nous avons la encore la preuve du mépris des institutions,des salariés et des conditions de travail qui caractérisent SopraSteria.

Entreprise ou le salarié n'est que le résultat de statistiques comptables et ou le seul impératif est la marge, moteur du résultat boursier.

Aprés tous les mensonges liés à la fusion et entre autres sur les résultats attendus , l'entreprise compte combler les points de marge manquants faisant supporter le cout du travail aux salariés.

Alors ,Oui les dirigeants de SopraSteria sont des hors la loi en col blanc meprisant la justice des petits considérant que leurs apports à l'économie (Surtout la leur) les places au dessus de la justice .

Nous comptons bien démonter le contraire et faire réparer cette injustice flagrante.

4 votes. Moyenne 1.50 sur 5.