Declaration des Elus SUD ET FO du CCE (Ouverture CCE)

Bandeau info

Bonjour,

Quel que soit l’issue de la réunion, il y aura des salariés mécontents à partir du 1er janvier, sans que nous puissions savoir en quelle proportion.

Que nous rendions un avis favorable, défavorable ou que nous fassions état d’irrégularités dans la procédure d’information/consultation, nous serons au final les seuls à être montré du doigt, soit pour avoir laissé dérouler la fusion comme le souhaitait l’entreprise avec les risques annoncés par les représentants du personnel, soit pour avoir retardé la fusion avec les risques annoncés par les représentants de l’entreprise.

Il nous faut nous situer au-delà du 1er janvier prochain, car nous savons qu’avis rendu ou non, vous ferez cette fusion. En conséquence, nous ne cherchons qu’à protéger les intérêts des 15 000 salariés de Sopra Steria Groupe.

Nous ne pouvons accepter le fait que, réunion après réunion, vous nous mettiez une si forte pression, alors que tout échec du processus aurait pour seul responsable l’équipe dirigeante de l’entreprise.

Tout au long de ces 4 derniers mois, vous avez ignorez les signaux d’alarme envoyés par les représentant du personnel.

Factuellement, nous considérons que le processus d’information/consultation a été conduit de façon bancale et déséquilibré, les CHSCT et les CET n’ayant eu aucune information locale réelle et concrète. Preuve en est les instances qui n’ont pas pu rendre d’avis. De ce fait, nous nous considérons comme insuffisamment informés.

Certains élus rendront un avis par crainte des préjudices qu’un retard dans la fusion ferait subir aux salariés. D’autres pourraient considérer qu’une absence d’information spécifique cache un projet mal préparé qui sera dommageable pour les salariés. Les 2 positions sont parfaitement légitimes.

Pendant que dans ce CCE, la Direction parle d’un projet de croissance et d’un climat de confiance, dans le même temps, en comité d’entreprise Sopra, M. Pasquier semble évoquer un possible PDV dès juin 2015.

Qui croire et que penser ?

Texte signé par :

Malek Ferhati et Sylvie Doussaint (Cet Aquitaine)

Claude Pitelet, Bertrand Apiou, Patrick Dubosq (Cet Midipy)

Simon Bosic (Cet RHA)

Karim Kessassi et Patrick Oliviero (CET Sophia)

Olivier Kopernik et Thierry fetas (CET Med)

Arnault Landais (CET Ouest)

Eric Lamarque (Cet Nord)

Philippe Naels (RS FO au CCE)

Bertrand Bouché (RS Solidaire au CCE)

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.