Eviction F.Enaud

DEPART (Eviction) DE FRANCOIS ENAUD

 

Les échos concernant ce week-end et ce  début de semaine faisaient état d’une crise assez dure,nous voila fixé !

Effectivement la confirmation n'a pas tardé, nous avons tous été informé par un communiqué de Pierre Pasquier, du départ de F.Enaud de l’entreprise. (Alors que nous sortions du CE et la aucune infos ,comme cela semble la régle ici au mépris de toutes obligations).

Ne nous méprenons pas, notre inquiétude n’est pas pour notre ancien PDG, mais c’est bien toute la stratégie et le mensonge des Dirigeants de Sopra maintenant Soprasteria qui se révèle de jour en jour et ce débarquement y participe (Bientôt allons nous peut être apprendre que soprasteria redevient sopra ?).

La Direction va encore nous servir une fable, mais la réalité est limpide, fusion entre égaux ou égos, ben non les égos ne fusionnent pas.

D'ailleurs a t-il été question réellement de Fusion ? en tous cas ce qui ce passe en ce moment n'est ni plus ni moins que la prise de controle totale de la Famille Pasquier sur la nouvelle entité.

Un Push formenté au sein du conseil d'administration avec l'aide de quelques salariés gros actionnaires (Pour défendre leurs Jobs ? So British ! Jhon).

L’entreprise et en premier lieu son propriétaire démontrent au fil des jours, que le petit cercle détenteur des actions et vaquant à la conduite de l’entreprise ne représente rien de plus ou de moins que des prédateurs, si ce n'est qu'ils avancent masqués.

He !oui ,Mr Pasquier nous nous rapellons vos interventions au sein du CCE de Steria "Nos entreprises ....Francois et moi ,nous connaissant depuis longtemps avec les même objectifs,Le fait de faire du PDG de Steria le Directeur du Groupe est une garantie de notre démarche ........ et toute la même soupe que vous nous avez servi."

Cette même soupe servie aux média (la jolie photo de l'entrepreneur serrant la main du président de la république ,tous deux se gargarisant de la création de 200 d'emplois à velleneuve d'asq ,et bien sur le tout à coup à grand coup de subvention d'état) pendant que le nombre de ruptures conventionnelles dépasse allégrement les 500 dont les deux tiers ne sont que du licenciement déguisé ( Et la tendance est à la hausse !).

He,oui ! un fond de pension on connait et entre nous ils ne cherchent pas à paraitre autre chose, alors que la, on nous vend de  l’entreprenariat , l’histoire des deux entreprises , une fusion et bla bla bla. (Atos ou Sopra au final, ce sont les même).

Mais la seule réalité est que plusieurs têtes tombent depuis ces derniers jours , Un Directeur agence Lille Steria,Un directeur centre Csp Nantes, Une multitude de directeurs de service ,augmentation des entretiens préalables pour les salariés en inter-contrat, Avertissements pour refus de mission (La mobilité ca aide) et c'est pas fini!

Blackliste pour les Ex Steria au niveau du CE par des décisions discriminantes ,(certain devant faire la preuve de leur appartenance aux effectifs par une attestation de la RH car même pas entré dans le systéme et ce 3 mois aprés la Fusion (carrément pas de CE pour I2S.)),des ressources Humaines aux abonnés absents.Des managers ex Steria porté à l'éxés de zéle pour sauver leurs postes et des managers Sopra Idem qui veulent s'imposer

Bien plus inquiétant : I2S , maintenant que l'on connait vos méthodes et que se révélent vos desseins cachés,cette entité va t elle subir le même sort , on prend les compétences ,les contrats ,on intégre a l'entité production Sopra et on se débarasse au plus offrant de ce qui reste ,c'est à dire les salariés.

D'ailleurs ,on se donne la main entre voraces, Cimpa dont se débarasse Airbus évitant ainsi des licenciement (Car plus d'avenir sur les projets Airbus ) Soprasteria fera ses courses et jettera le reste, en séance de CE aucun projet claire ne se dégage de cet achat (Ou le mensonge serait trop gros ?),une seule certitude refus complet de négocier un retour des salariés chez Airbus en cas de difficultés économiques "Il n'y aura aucun retour et pas discutable dixit la Direction.

Les méthodes on les connait, On s’occupe des représentants du personnel, des anciens managers Steria qui joue ou pas le jeu, une fois tranquille  on s’attaque aux salariés,en premier lieu ceux de plus de 45 ans, puis on tire un trait et tous les salaires qui dépassent pour un coefficient donné(Au standard Sopra ca peux faire mal), bien .....on coupe la tête ! .
Rien de plus facile avec la mobilité surtout en maintenant des conditions de déplacements lamentables à l'image des dérniéres propositions de l'entreprise.

FUSION ..... ABSORPTION.....  DIGESTION...... DEJECTION

14 votes. Moyenne 4.43 sur 5.