Ou en sommes nous ?

Interrogation inquietude politique tunisie

 

Ou en sommes nous ?

 

 

Nous sommes le 7 Décembre, est nous ne pouvons que dénoncer encore une fois les manques répétés de l’entreprise face à ses engagements et ses obligations.

En effet celle-ci devait fournir aux instances les affectations pour le 15 Novembre, en lieu et place nous sommes destinataire des plaquettes correspondantes aux présentations du Show de noêl auquel nous avons tous eu droit.

L’entreprise s’est engagée à recevoir les salariés avec une date butoir au 15 Décembre afin d’échanger sur leurs futurs affectations et les informer. À ce jour le nombre de salariés ayant bénéficié de cet entretien ou au minimum de l’information est quasi nul sur l’ensemble des sites de Steria.

Il apparait au fil du temps que les engagements faits par Sopra vis-à-vis de Steria pendant le processus de Fusion diffère de plus en plus à l’approche du 1 Janvier. Sopra semble vouloir imposer l’ensemble de ses process et règles et surtout noyauter toutes décisions renvoyant la plus que majorité des managers Steria à des rôles d’adjoint parfois même en doublons.

Il n’existe aucune volonté de la Part des Dirigeants et propriétaires de Sopra d’effectuer une Fusion, deux solutions existent :

  • Absorbés dans le Groupe Sopra/Steria issu de Sopra (France extend) et la, pas de fusion qui tienne ! Don PP et sa bande sont les seuls Patrons et imposent leurs visions et culture d’entreprise.
  • Dans une autre entité et la toujours pas de Fusion ! Pilotage par le Haut (Groupe) avec une exigence de résultats passant avant par un nettoyage au karcher effectué par l’ancienne Direction (IM,HRAccess).

Les réunions de négociations ayant lieu actuellement se font sous un mode de Lecture des documents avec un refus flagrant de réponse à nos questions alors pour les demandes !

Il serait trop simple de montrer un semblant de négociation quand sur l’auto-mission (il s’agit surtout du fait que lors de la réunion, la Direction n’a pas pu apporter le moindre argument face au non-respect de la convention)surtout que Le coût de mise en conformité négligeable pour le groupe rend encore plus aisé de prendre cette décision (Si elle est effectivement prise !).

Nous mettons en garde la Direction, que celle-ci ne pense pas utiliser un petit pas sur un sujet certes important mais toute fois sans commune mesure avec beaucoup d’autres comme unique concession à la loi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !