Synthese Réunion Du 15 Janvier

 

bd-2.jpg

Intervention de F.Enaud.

La situation économique est risqué pour l'entreprise , et le rapport Sextant est bien fait mais ne reléve par l'urgence.

L'entreprise reconnait ses erreurs sur la gestion et la formation , mais continue de vouloir le faire payer par les salariés.

L'entreprise pourra alors s'attaquer aux dysfonctionnement interne , structure,vente et autres  (Faites on fera aprés, mais ça fait 5 ans que ces promesses sont tenues).

La direction sera prête à travailler aussi sur la formation.

La direction reconnait ,un management trop industriel sans prise en compte de l'humain mais ne donne pas de solution ou action.

L'entreprise reconnait aussi ses erreurs sur sa volonté de ne garder que des grands compte sans traiter les autres mais la aussi pas de solution prévue.

Il s'agit donc d'acter les manquements mais de ne les traiter qu'une fois les accords modifiés et le plan de départ effectué sans savoir comment,quand.

Concernant les P.O , les dirigeants estiment avoir déja fait un effort en gelant leurs augmentations depuis deux ans (Tout comme les salariés ) qu'ils ne touchent pas leurs P.O à taux plein , donc circulez il n'y a rien à voir.Pour les dividendes et les jetons , pas possible vis à vis de la bourse et d l'exterieur (Sans autres arguments , ni piéces le confirmant).

Déclaration effectué par le DSC F.O lors de la séance :

Vous demandez un effort considérable aux salariés de STERIA par contre la contrepartie ne nous parait pas équilibrée, je vais vous donner quelques exemples :

STERIA a effectué des délocalisations en Nearshor, Offshore, ces options étaient censés nous apporter plus de flexibilité et un meilleur business une croissance qui devait aussi porter ces fruits pour la France.

Il s’avère que ces actions n’ont pas suffi et maintenant  nous devons réécrire les trois accords majeures que nous avons dans notre entreprise nous ne désirons pas les réécrire et nous pensons que les pistes d’amélioration sont ailleurs.

Les axes que nous avons évoqués sont en premier lieu des efforts sur les PO, une action sur les dividendes, sur les jetons aux différents conseil, un meilleur suivi des astreintes avec de vrais actions sur l’application des accords.

Sur cet aspect nous n’avons pas eu la preuve que le travail posté était encore un choix de l’entreprise dans son développement autrement à quoi aurait servi la délocalisation vers la Pologne qui a aspiré normalement toute cette activité, donc à ce titre oui nous ne comprenons pas pourquoi nous devons revoir cet accord qui nous pensons représente très peu de salarié de STERIA France.

Revenir sur l’accord ARTT qui n’est pas d’ailleurs le meilleur accord dans les entreprises de notre secteur pour illustré notre propos ne prenons juste que les jours de RTT (deux fois moins que nos concurrents).

L’accord d’astreinte n’est que du papier car il n’est respecté nulle part et il n’est vraiment pas un frein à la marche de l’entreprise et là aussi pour illustrer ne prenons que les semaines d’astreintes qui sont bloqué par accord à 20 semaines et où par exemple sur Sophia nous avons des salariés qui sont à plus de 30 semaines et des plus de 250 heures d’intervention….

Nous parlerons aussi des taux de prestations qui ont explosé ces dernières années au détriment de la formation de nos propres salariés ce qui aurait aussi aidé surement à l’amélioration de nos chiffres car un salarié STERIA qui produit revient moins cher qu’un prestataire et évite de ce fait de l’inter contrat.

Nous aurions aussi apprécié travailler un peu plus sur la nébuleuse IM et les travers et excès de cette organisation.Focus sur Encadrement redondance de management, salaire, astreinte avec respect des modalités.

 Pour conclure nous pensons que les choix stratégique et le manque de vision à long terme nous ont emmené à cette situation et nous ne voulons pas que seul les salariés soient les payeurs de cette dette.

C’est donc pour toutes ces raisons que nous n’adhérons pas au programme Ere 2016 et que nous vous demandons une réflexion plus précise sur des axes  plus ciblé ,sur des périmètres précis avec un retour sur investissement calculé et suivi.

Merci pour votre attention

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !