Réunion du 14 Janvier

 

  Bonjour,

 

Ce jour, la Direction , face au refus de toutes les organisations syndicales de renégocier les accords sur le temps de travail dans les conditions de base de la direction mets fin aux négociations sur le temps de travail .Restent ouvertes les négociations sur la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) ainsi que la négociation sur les critéres de départs , du plan prévu par la Direction.

Il ne s'agit pas d'un refus de négocier mais comment négocier avec des points non négociables comme, la semaine de 6 jours , l'amplitude du temps de travail compris entre 6h et 21h et perte de RTT afin de combler le trou laissé par une gestion inéfficace de l'entreprise et en sachant que ceci ne resoudra en rien l'avenir , juste une économie de 20 millions comblant le manque à gangner de cette année.Le tout avec un plan de départ avec ou sans accord sur le temps de travail.

Aucune Organisation ne peut s'attribuer l'arrét de cette négociation , elle est le résultat d'une position de tous, ne permettant pas à l'entreprise d'obtenir les 30% validant une signature d'accord.Aucune mise en demeure de X syndicat ou autres n'est à l'origine de cet arrêt , mais l'unanimité du refus de ce simulacre de négociation.

Il s'agit juste de la mise en application des faits que nous relatons depuis le début , la direction c'est enfermé dans un modéle non pérene et que ne partage aucune organisation et se trouve de ce fait devant la seule solution possible laisser tomber la renégociation des accords.

Ce sujet va surement venir sur le plan juridique suivant ce que l'entreprise décidera de mettre en place unilateralement.

Pour rappel , nous proposions pour les économies rapides :

  • Suppression des P.O des cadres dirigeants de l'entreprise et du groupe.
  • La mise en conformité de l'entreprise sur l'ensemble de ses process (Eviter les 9 millions de redressement)
  • Obtenir le paiement des prestations effectuées mais en souffrance
  • Obtenir le paiement de la réalité de la prestation (Nbr Heures,DMA et autres)

Pour l'avenir :

  • Diagnostiquer département par département , les surcout liés aux mauvaises pratiques
  • Revoir le modéle de chiffrage avant vente
  • Revoir la duplication des postes de managers (surtout sur IM)
  • Une fois le diagnostique fait trouver une solution partagée répondant à chaque département.
  • Investir sur les secteurs porteurs tel la sécurité et le Big Data (A faire supporter par le groupe comme l'angleterre).

La Direction à donc choisie d'essayer de passé par un autre biais afin d'imposer ses demandes , nous attendons et mettrons les moyens qu'il convient afin de ne pas faire porter les erreures reconnues de la direction par les salariés.

La Direction ne peut se prévaloir d'une situation économique grave comme elle le dit et comme le contredit :

  • Le cabinet d'expertise Sextant mais aussi celui du CCE Trinome
  • Mais aussi le fait de ne pas pouvoir appliquer l' ANI (Accord National Interprofessionnel) du fait que la situation économique n'est pas grave et risquée

Si lors du passage de Mr Vallet celui-ci ne parle pas des licenciements , posez lui la question , ils ont tendance à l'omettre, et soyez vigilant car le plan de la direction est de dire que les Organisations syndicales sont irrésponsables de ne pas signer et de ne pas négocier.Nous sommes ouvert à de vrai négocition qui ne porte pas comme postulat ,de faire payer les salariés et uniquement eux.

C'est dans ce contexte surréaliste que viennent de s'ouvrir  les N.A.O (Négociation Annuelle Obligatoire ) servant à définir l'envellope d'augmentation , promotion et la revalorisation des primes et autres (ticket restaurant).

PS: Il s'avére que l'entreprise s'est arrangée pour que chaque réunion avec Mr Vallet sur les sites de France soit à chaque fois effectué en même temps qu'une convocation pour les négociations , nous privant de pouvoir être présent .Nous espérons que les informations communiquées vous permettrons  de poser les questions qui vous paraissent importantes néanmoins les élus de chaque Cet présents seront en mesure de le faire aussi.

Je vous souhaite une bonne journée et vous assure de notre seule volonté , la défense de nos droits et le respect des salariés.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !